NörKa s’expose …

Titre de l’exposition : D’ici-Danse
Nom de l’artiste : NörKa
Date de l’exposition :Du 08 Septembre au 02 Janvier 2021

En cette année singulière, La Biennale de la Danse est la grande absente de la rentrée. Ce rendez-vous ô combien attendu subit lui aussi les affres du Covid 19 mais la partie ne serait en fait que remise au printemps 2021.

Cependant, le mouvement, fil rouge de la Galerie NörKa, fait à sa manière résonner la danse en images. Ainsi l’exposition “ D’ici-Danse ” présente un travail photographique, fruit de la collaboration de l’artiste NörKa avec la compagnie Dikie Istorii afin de soutenir cette dernière dans sa démarche de communication et sa recherche de financements.

Les photographies présentées sont la résultante des captations réalisées aux Subsistances, l’un des lieux de résidence de la compagnie Dikie Istorii née à Lyon en 2016. Ainsi deux projets chorégraphiques, “ Ascension Electrique ” et “ ¡No Pasarán! ”, sont donnés à voir au travers de 14 photographies.

Ascension Électrique porte la fougue de la jeunesse, la symbiose viscérale entre artistes tout à la fois curieux de la vie et accros aux montagnes russes émotionnelles. La prouesse technique, physique et artistique du monde de la danse contemporaine et de la « rock’n’roll attitude », relate la création de cet accord parfait.Ce trio appelle aux sens, interrogeant le monde, multipliant les terrains de jeu entre le duo danseurs / performers et le musicien.

Circulation incessante entre tous, le bouleversement émotionnel reste le mot d’ordre le plus ultime : être au bord du précipice, jouer du borderline. Addicts de la prise de risque, les corps et la musique s’entrechoquent, s’accordent et s’harmonisent dans un monde qui leur est propre, au bord de la transe, ivres du trouble. Certaines pistes de l’interdit sont frôlées.

La résistance physique place la règle du jeu pour les deux danseurs, l’endurance temporelle musicale pour le musicien.Il y a du crescendo d’énergie dans le rythme des corps, du relief musical, des nuances chorégraphiques, de la haute voltige, des portés presque acrobatiques qui rappellent le Lindy hop(ou Jitter-burg).

Ascension électrique interroge sans cesse les tremplins artistiques nécessaires aux interprètes… dans l’usure, l’essoufflement du temps, des corps, de la musique.

Dikie Istorii Company

¡No Pasarán!

En 2018, la compagnie Dikie Istorii a initié le projet ¡No Pasarán! dans lequel les chorégraphes Véra Gorbatcheva et Tom Grand Mourcel s’intéressent à la notion de soulèvement.

Que se passe-t-il corporellement lorsque nous nous soulevons pour une cause qui nous est chère, au moment précis où nous nous engageons viscéralement pour nos désirs ? Cette pièce tire son inspiration de l’exposition “Soulèvement” présentée d’octobre 2016 à janvier 2017 au Jeu de Paume à Paris (Georges Didi Huberman). Conçue pour cinq performers dont deux musiciens live, le projet ¡No Pasarán! cherche à redéfinir la place du spectateur en le positionnant sur scène avec les interprètes.

L’histoire nous a montré qu’à l’encontre des désirs de chacun, il y a parfois des énergies qui se soulèvent. À un niveau individuel ou à plusieurs, nous avons pu constater la puissance avec laquelle un soulèvement peut renverser un état, un pays, abolir des lois, dire non. C’est cette puissance, cette énergie viscérale parfois risquée, qu’elle soit violente ou pacifique, que Véra Gorbatcheva et Tom Grand Mourcel souhaitent éprouver au travers de cette nouvelle création.

Historique

C’est au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse à Lyon que Tom Grand Mourcel et Vera Gorbatcheva se rencontrent et créent la compagnie Dikie Istorii.

Leur premier désir est d’associer mouvements physiques et textures sonores afin de créer des oeuvres artistiques prenant plusieurs formes : vidéos, performances in-situ, créations pour le plateau.

À travers leur envie de créer du lien entre musique live et mouvement dansé, Dikie Istorii requestionne la place du publicdans la performance. Ces démarches ont donné lieu à trois pièces chorégraphiques et deux films : “Ascension électrique” (2016),“ILs” (2018), “¡No Pasarán!” (2020), “delirium” (2016),“Le Rock’N’ Roll ne meurt jamais” (2019).

http://dikieistoriicompany.com/

14

Photographies
exposées

error: Content is protected !!